Télécharger l'application

Apple

Android

Menu

Le Réseau

Le Maillon

Fédération Auvergne-Rhône-Alpes et Suisse romande du Chainon

Notre Région en Scène : les 2 & 3 février 2021

Professionnels, accédez à la page privée pour connaître les tarifs et infos techniques des spectacles (mot de passe fourni par mail).

Retrouvez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Découvrez ci-dessous ⇓ la programmation détaillée

Mardi 2 février 2021 (live Youtube) + d'infos

9h30 > Introduction


10h >

Adamantine dans l’éclat du secret

Cie En Actes (69)
Théâtre à partir de 8 ans

Adamantine vit seule dans une clairière au milieu des bois. Elle fait ce qu’elle veut. Un jour elle rencontre Edith, qui souhaite organiser un festival écologique dans la forêt, et qui devient peu à peu son amie. Puis c’est au tour de Jean-Louis, le pharmacien, de tomber nez-à-nez avec notre héroïne. Atterré par l’état dans lequel elle se trouve, il lui propose de changer son destin et de faire d’elle une véritable princesse. Adamantine refuse, il lui lance alors un sortilège et l’emmène avec lui…
En détournant l’univers des contes de fées, Julie Ménard et Maxime Mansion imaginent une fable féministe où l’on se libère des carcans qui nous enferment grâce au pouvoir de la parole. Le culte de la beauté y est joyeusement éraflé.

Distribution
Texte : Julie Ménard / Mise en scène : Maxime Mansion / Avec : Pauline Coffre, Charlotte Fermand et Christian Taponard / Scénographie : Quentin Lugnier, Maxime Mansion, Gala Ognibene, Féliska Petersen et Anabel Strehaiano / Costumes : Paul Andriamanana Rasoamiaramanana / Création lumière : Lucas Delachaux / Création sonore : Quentin Dumay


10h30 >

Les songes d’Elisabeth

Cie Les Petits Détournements (73)
Cirque à partir de 7 ans

Teaser

Le propos des artistes de la compagnie, comme son nom l’indique, est de détourner les objets de la vie quotidienne et de les utiliser de façon insolite. C’est ainsi que nous allons rencontrer Élisabeth, valise à la main, prête à partir… Mais une série d’événements étranges s’en mêlent : quelqu’un ou quelque chose hante les murs de ce grand appartement, laissant la porte grande ouverte à tout un univers surréaliste.
Avec une grande maîtrise, acrobaties et musiques se succèdent et font résonner en nous des souvenirs réels ou peut-être imaginés !

Distribution
Jessica Ros : cirque, danse, musique, jeu / Antoine Dagallier : musique, jeu / MaTThieu : technique, manipulation d’agrès, jeu / Francis Thévenin : réflexion artistique / François Gourgues : décor et scénographie / Marie Ballet : mise en scène et écriture / Mathilde Brette : costumes / Antoine Dagallier, Jessica Ros : création et recherche musicale / Romain Giard (FSMS05) : conception agrès


11h >

Traversée

Cie Infini Dehors (38)
Théâtre à partir de 8 ans

Teaser

Voir sur Viméo

La migration, la solidarité, la transmission générationnelle, le devenir adulte, la place des femmes… La lecture de Traversée nous chamboule : on perçoit dans l’histoire de la migration de cette jeune fille et dans le chemin qu’elle trace pour devenir quelqu’un, un moyen de sensibiliser les enfants à ces questions. Traversée parle de la migration comme on parle de l’humain. Il n’entre pas dans des problématiques géo-politiques. Il n’y a pas d’époque. Il n’y a pas de pays : ni de départ, ni d’arrivée. Il y a face à nous quelqu’un qui est arraché de chez lui et qui dans ce mouvement, grandit et devient femme. Il est important de montrer aux jeunes publics les difficultés et les problématiques auxquelles notre monde est confronté. Il est aussi important de leur donner des armes pour rêver le futur de notre monde. Nous avons la certitude que la confiance en l’avenir est la plus puissante source de réussite.

Distribution
Un projet de Natacha Dubois / Conçu et imaginé avec Aude Pons / Texte Estelle Savasta (publié à L’École des Loisirs) / Jeu : Natacha Dubois / Scénographie : Tristan Dubois / Création Lumière : Lucas Delachaux / Création Son : Nourredine Slimani / Regard manipulation de matériaux : Nancy Rusek – Cie Ph. Genty / Régie lumière : Mathieu Tomasini / Régie Son, Guitare : Laurent Buisson


11h30 > Pause


11h45 >

Les aventures de Dolorès Wilson

Cie Les Belles Oreilles (38)
Spectacle bruité et musical à partir de 7 ans

D’après les albums de Mathis illustrés par Aurore Petit (Ed. Les Fourmis rouges)
Dolorès Wilson, alias « l’intérimaire de l’impossible » est prête à tout… ! Au cœur de son quotidien somme toute banal, Dolorès fait surgir un monde à son image, loufoque, fantastique et poétique. En utilisant des objets ordinaires, trois comédiens bruiteurs jouent la bande sonore en direct, comme dans les coulisses d’un studio d’enregistrement. Toute la place est laissée au son et à l’imaginaire pour nous faire vivre ces trois épisodes pleins de cascades, courses-poursuites et rebondissements.
Ce spectacle bruité et musical nous plonge dans l’univers des séries B ou animées et du bruitage de cinéma, avec une scénographie pop accompagnée des chansons dignes de nos génériques préférés.

Distribution
Delphine Prat : directrice artistique, comédienne / Maire Neichel : comédienne, bruiteuse / Mathias Chanon-Varreau : comédien, musicien, bruiteur


12h15 >

Kairos

Cie Marécage (34)
Danse

Inter-Réseau, proposé par le Réseau Pyramid (fédération Occitanie du réseau national Le Chainon)

Deux danseurs se rejoignent autour de leurs émotions et des sensations qui y sont liées. Leurs corps se frôlent, s’empoignent. Ils en jouent comme on joue avec les courants. Se laissant autant caresser par un courant d’air qu’emporter par un torrent. Un duo comme un voyage avec pour point de rendez-vous ces instants, ces Kairos, qui marquent une relation entre deux êtres. Ces choses dont on se rappelle comme si c’était hier. Ces souvenirs qui nous lient.
Une danse narrative qui vient faire écho aux souvenirs de ces deux personnes habitant le plateau. Comme un bilan de leur relation. La pièce se veut accessible au tout public tout en offrant un travail qui retiendra l’œil des experts en danse.

Distribution
Kamma Rosenbeck et Jim Couturier en alternance avec Fanny Barouquère et Jonathan Sanchez / Création Lumière : Nicolas Buisson / Création Sonore : Olivier Soliveret


12h45 >

Précieux(ses) le grand bureau des merveilles d’après Molière

Cie Pirenopolis (13)
Spectacle familial à partir de 14 ans

Inter-réseau, proposé par Le Cercle du Midi (fédération Sud PACA & Corse du réseau national Le Chainon)

Nous sommes dans une télé-réalité intitulée « Le Grand Bureau des Merveilles ». Il y est proposé à des jeunes filles de la petite bourgeoisie d’habiter un temps à Paris pour rencontrer des hommes de la jeunesse dorée dans l’espoir de conclure un beau mariage. Après un premier entretien, les messieurs La Grange et Du Croisy, repoussés par deux participantes, obtiennent par les présentateurs de l’émission le joker de la deuxième chance. Ils inventent alors un stratagème dans lequel les jeunes femmes seront piégées…
2 comédiens, 10 personnages, des smartphones, un écran télé, et la frénésie du jeu ! Nous utilisons le prisme de la télévision pour jouer avec la place du spectateur. Nous sommes deux et nous décuplons les apparitions. Une opportunité de jouer avec le paraître, un des sujets maîtres de nos Précieux(ses).
Nous voulons offrir un masque grimaçant, sublimer cette époque avec panache.

Distribution
Adaptation, mise en scène et jeu : Cathy Ruiz et Stephan Pastor


13h15 > Pause repas


14h15 > Plateau musique avec

Louise Combier (69), Muddy Gurdy (63), Melba (69)

Louise Combier

Louise Combier, une femme à deux visages ; celui d’une jeune fille, naïve et frileuse, et celui d’une dame, sensuelle et assurée. Elle nous emporte et nous plonge dans la musicalité des mots, dans leur chair, dans leur âme ; ils résonnent et nous touchent.
Sa voix grave, tremblante, claire et langoureuse, chemine sinueusement, mais sans se perdre. Nous arpentons avec elle les passions ; l’amour, le désespoir, « l’ivresse ravageuse »…
Louise Combier chante en français et également en anglais sur quelques poèmes d’auteurs qui lui sont chers, ainsi que ses propres poèmes. L’interprétation des textes est portée par un groove léger et appréciable, dans un univers sombre, mais sincère.
Louise Combier, jeune femme de vingt et un ans, nous parle d’amour, de rupture, de désir, avec une maîtrise des plus émouvantes.

Distribution :
Louise Combier, chant / Marie Robert, piano

Muddy Gurdy

Teaser

Muddy Gurdy est un trio de blues unique au monde. Pas parce qu’il vient d’Auvergne. Mais parce qu’il se compose d’un joueur de vielle à roue. Et aussi sans doute grâce à une incroyable alchimie entre les trois musiciens. En 2017, le trio se pose dans le nord du Mississippi, pour enregistrer dans les campagnes quelques pépites sonores du blues, avec les petits enfants de ceux qui l’ont créé. C’est une vraie histoire de passion, de partage et de rencontre. Une surprise pour les musiciens américains, qui découvrent le pouvoir magique de la vielle à roue, et une reconnaissance pour les trois Français qui tutoient la grande histoire du blues US. Sorti sous le nom de Muddy Gurdy, l’album de ces enregistrements outre-Atlantique a été acclamé en France comme aux Etats-Unis. On y entend la vie, on y sent l’odeur de la terre et de la pluie, qu’elle soit d’Auvergne ou du Mississippi

Distribution
Tia Gouttebel : guitare-chant / Gilles Chabenat : vielle électroacoustique / Marc Glomeau : percussions-chœurs

Melba

Captation intégrale

Melba entre sur scène comme sur un ring : présence irradiante. Uppercut ! Le combat a eu lieu, c’est son récit qui commence. Sous des airs de mythologie, ce sont en fait des histoires bien réelles dont Melba parle, celles d’un rapport à l’existence parfois conflictuel et de multiples quêtes identitaires.
Sa musique est habitée par un groove profond qui gravite entre le souvenir des chanteuses de jazz de l’après-guerre et la modernité de la scène pop contemporaine, dont Camélia Jordana et Yseult sont d’inspirantes incarnations

Distribution
Melba Bernad : chant / Jason Del Campo, : guitare / Nicolas Steib : machines


15h30 > Pause


15h45 >

Grand Ecart

Cie Kardiak / Kiyan Koshoie (Suisse)
Danse et humour à partir de 10 ans

Avec Grand Écart, Kiyan Khoshoie s’inspire des codes du one man show, du stand up et de la performance pour créer un solo hybride à la croisée de la danse et du théâtre. Oscillant entre passion et désamour, Grand Écart questionne les limites de la pratique artistique, celle du corps, de la dévotion et du pouvoir. Le temps d’un long plan séquence théâtral aussi virtuose qu’hilarant, Kiyan Khoshoie décortique son lien à la profession. Plongée intime, étourdissante et pleine d’humour dans la vie d’un praticien de la scène, Grand Écart rappelle qu’un danseur est un travailleur comme un autre, confronté lui aussi aux difficultés du monde du travail. Crise de vocation délicieusement cabotine et envolée, on en redemande !

Distribution
De et avec : Kiyan Khoshoie / Mise en scène : Charlotte Dumartheray / Création sonore : Richard Van Kruysdijk / Création lumière : David Kretonic


16h15 >

Charette !

Simon Romang (Suisse)
Humour à partir de 13 ans

Charrette ! ou comment un fils de paysan vaudois atteint d’une forme aiguë de « vache folle » étant enfant, se retrouve enfin devant vous pendant 75 minutes ! Tout ça, après mille détours et choix étranges. Ce fougueux récit de douces péripéties vous emmène de la ferme familiale à Paris, puis New York, en passant par l’École Steiner.
Écrit par Simon Romang et mis en scène par Georges Guerreiro, ce spectacle mélange habilement théâtre comique et stand-up.
Ce long voyage semé d’embûches, à la fois drôle et touchant a réussi à attirer des centaines de spectateurs dans les campagnes comme dans les villes. Un vrai succès affichant complet dans la majorité des 50 représentations à travers la Suisse Romande.

Distribution
Jeu : Simon Romang / Mise en scène : Georges Guerreiro / Écriture : Simon Romang et Georges Guerreiro / Conseil artistique : Alain Borek / Création son et lumière : Alain Boon et Robin Dupuis


16h45 > Fin de la retransmission live

Mercredi 3 février 2021 (live Zoom) + d'infos

9h30 à 11h30 > Speed Meeting : sur Zoom, pour les programmateurs uniquement. 7 min de présentation, 3 min de questions.


9h30 > Introduction


9h40 > Les Guêpes Rouges-Théâtre
Théâtre jeune et tout public

La compagnie Les guêpes rouges-théâtre, née en 2002, et implantée à Clermont-Ferrand, articule son travail autour de créations et de résidences de territoire. Elle rassemble comédiens, chorégraphes et danseurs, grands témoins, philosophes, auteurs, scénographes, vidéastes, plasticiens et habitants dans un échange prolifique autour de dispositifs de recherches et de représentations. De cette tribu élargie, naissent des propositions protéiformes qui engagent spectateurs et acteurs dans un rapport à échelle variable pouvant aller jusqu’au un pour un. La parole performative est au centre du travail. La question des processus démocratiques à l’œuvre dans le processus même de la représentation occupe nos réflexions et nos créations depuis 2018. Nous aimons aussi glisser les artistes dans de nouveaux territoires : le développement urbain, la quête démocratique, la redynamisation des espaces et des groupes d’habitants, les enquêtes de terrain…


9h50 > Meimuna 
Musique

En 2016, Cyrielle Formaz lance le projet Meimuna en dévoilant un titre éponyme qui remporte au M4Music le prix de la meilleure démo de l’année. Elle construit un univers visuel en réalisant les pochettes, affiches, clips vidéo, photos. Composition, enregistrement, mixage, réalisation… Cyrielle a à cœur de faire elle-même un maximum afin de proposer au public un univers dense, cohérent, qui lui ressemble totalement. Meimuna est un monde à fleur de peau, presque fragile, dans lequel Cyrielle Formaz nous berce de sa voix pure et éthérée. Entre Folk et Pop expérimentale, cette poésie de l’intime, magnifiée par un dialogue entre guitare classique et électrique nous plonge dans un doux rêve partagé. Mais si la mélancolie peut paraître poignante, l’écoute et ses airs de voyage initiatique laissent toujours entrevoir des destinations où la lumière triomphe.


10h > Regards des Lieux
Docu, ciné et musique

Regards des lieux travaille en collectif. Les créations sont au croisement du cinéma documentaire et de la musique. Nous fabriquons des cinémas-concerts à partir du réel. L’exploration d’un territoire, d’un lieu ou d’un espace enclenche un processus de création. Les situations, les habitants, les personnes rencontrés font naître des sons et des images, un désir de raconter des histoires en musique.
Les films sont réalisés pour retrouver sur scène la musique et inversement, l’un se liant irrémédiablement à l’autre. Nous présentons les cinémas-concerts sur les territoires de création, au plus proche des habitants et lors de projections éphémères et insolites : granges, champs, chez les habitants, dans des usines mais aussi dans des lieux associatifs et/ou culturels et dans des lieux culturels renommés. Ensuite, vient l’ailleurs.


10h10 > Enji Julien
Théâtre de rue

Comédienne touche-à-tout, diplômée du conservatoire d’Art dramatique de Grenoble et du Fraco (école de burlesque et clown- Lyon), je suis plutôt orientée vers les arts de la rue (membre du Conseil d’Administration de la Fédération des Arts de la Rue Auvergne Rhône-Alpes). Je collabore avec la Cie des Quidams comme comédienne manipulatrice. Je suis passée par les échasses, la construction décor avec Paris Bénarès, la technique en feu d’artifice avec la Cie Lutins Réfractaires. J’ai joué avec la Cie la Déferlante, le Groupe ToNNe, la Cie Zad et la Cie Amphigouri en danse théâtre. Très attachée au travail du corps, je cultive autant que possible le contact impro, le tango, la danse verticale. En 2019, je crée un monologue pour l’espace public : Zoom, un texte de Gilles Granouillet.


10h20 > Marzella 
Musique

Marzella, c’est 1 groupe, 2 femmes, 3 langues. Des auteures-compositrices-interprètes, multi-instrumentistes et amoureuses d’harmonies vocales. En 2019, elles sortent l’EP Seasons of Life, qui leur a permis de jouer au Montreux Jazz Festival, figurer dans les 50 titres les plus viraux de France sur Spotify, et d’atteindre #1 des albums suisses singer-songwriter sur iTunes. Elles dévoilent « un EP très prometteur, aux textures délicates et soignées. » (magazine The Apologist), et « combinent pop et folk avec une maestria à faire frissonner les pierres. » (La Tribune de Genève).
Leur nouvel album évoque un monde rêveur, lunaire, mystérieux, mystique, et parfois très brut. Elles y chantent des destins croisés pour un temps, des histoires qui se terminent, et la beauté des chemins qui en résultent.


10h30 > Pause


10h40 > La Compagnie L’Escabeau
Théâtre

Basée dans la région de Grenoble, la compagnie l’Escabeau est la jardinière où Marc Balmand plante ses idées. Certaines poussent très vite. D’autres mettent plus de temps. Comédien au sein d’autres compagnies, chanteur du Big Ukulélé Syndicate, improvisateur, danseur à ses heures, cet hyperactif saute sur tout ce qui pique sa curiosité. Mais c’est au sein de la compagnie l’Escabeau que son bouillonnement artistique le plus personnel s’exprime. Son spectacle se veut rassembleur. Le spectateur y a une place active. Complicité, ressenti, intimité : tout est fait pour rapprocher les artistes de ceux qui viennent les voir, afin de partager au mieux des émotions. Depuis quelques années, la compagnie se penche sur l’envers du décor, comme pour inviter un peu plus le spectateur dans le monde des artistes.


10h50 > Groupe Nuits
Danse

Créé par Astrid Mayer et Raphaël Billet en 2018, groupe nuits porte un projet artistique transversal à géométrie variable et s’associe à des artistes d’horizons multiples pour écrire en son sein. Le groupe affirme la création comme un acte collectif, où l’échange et la complicité sont au cœur de la démarche artistique. Chaque projet s’imagine avec des artistes associés, se réalise avec des partenaires multiples et est le fruit d’une écriture partagée et plurielle.
Groupe nuits développe des aventures chorégraphiques où il est question d’humain(s), de relation, d’altérité, de jeu et où les pratiques dialoguent à la recherche d’un nouveau langage scénique.
Chaque projet interroge les champs artistiques, les situations chorégraphiques sources de dramaturgie, les espaces spécifiques et les formats.


11h > Lili Label Cie
Théâtre jeune et tout public

Lili Label Cie construit son travail de création autour d’une réflexion sensible, politique et poétique des sujets de sociétés qui agitent le monde contemporain et particulièrement sur le thème des exclusions. Ses spectacles, ses actions culturelles et artistiques, et ses formes théâtrales in situ questionnent notre capacité individuelle et collective à élever notre pensée autour de la notion de culture et de citoyenneté.
Les artistes imaginent ainsi des formes originales et innovantes qui questionnent, bousculent, provoquent émotions et réactions, ne laissent jamais indifférent.
Présente sur les territoires les plus défavorisés, des quartiers dits « prioritaires » aux territoires ruraux les plus reculés, Lili Label Cie met en œuvre des projets avec les habitants, n’hésitant pas à mélanger les publics pour faire émerger une parole à la fois multiple, singulière et universelle.


11h10 > Cie La Ligne – Maïa Jarville
Théâtre

La Compagnie La Ligne développe un projet d’écriture de plateau à la croisée du réel et du fantastique, piochant dans les écritures contemporaines et la littérature non dramatique.
Elle défend l’idée que le théâtre doit être un espace de réflexion et de débat autant que de sensible et de poésie. Installée en en milieu rural, elle travaille en lien étroit avec les habitants : création et action culturelle sont pour elle indissociables.


11h20 > Cie Beaver Dam
Danse

La Beaver Dam Company est une compagnie de danse contemporaine franco-suisse créée et dirigée par le chorégraphe Edouard Hue. À travers elle, il défend une danse singulière et généreuse, une virtuosité sensible du corps.
L’identité de la compagnie s’articule autour de différents axes artistiques et culturels forts : la création chorégraphique et la diffusion des pièces à l’échelle nationale et internationale ainsi que la formation et la médiation à l’attention des préprofessionnels, professionnels et amateurs.

Le Maillon, un réseau trans-national de structures dédiées au spectacle vivant

Créée en 1994, l’association Le Maillon est la fédération régionale du réseau Le Chainon. Fort d’une trentaine d’adhérents issus d’Auvergne-Rhône-Alpes et Suisse romande, le Maillon développe de nombreuses actions en faveur du spectacle vivant, dans des champs disciplinaires variés (musique, théâtre, danse, cirque, jeune public…).

L’association participe à l’aménagement culturel du territoire par la mise en place d’un réseau de diffusion des petites et moyennes formes de spectacle vivant, en favorisant le développement de la collaboration des structures entre elles et le repérage artistique de compagnies émergentes notamment via l’organisation du festival Région en Scène.

Temps fort du spectacle vivant en Auvergne Rhône-Alpes et Suisse Romande, Région en scène propose aux professionnels de découvrir des projets prometteurs repérés et accompagnés par les adhérents du Maillon.

En 2021 et pour sa 26ème édition, Région en Scène s’est adapté ! Compte tenu du contexte sanitaire, nous avons une journée « en distanciel » à suivre en direct sur Youtube Live le mardi 2 février. A partir de 9h30 jusqu’à 15h30, l’événement était retransmis depuis le Centre Culturel Charlie Chaplin à Vaulx-en-Velin. De 15h45 à 16h45, l’événement était retransmis depuis le Théâtre de Rolle en Suisse en Suisse.

Les artistes se sont succédés tout au long de la journée pour votre proposer :

  • Présentation de leur projet en direct
  • Diffusion d’un extrait vidéo de leur spectacle
  • Questions/réponses via le chat Youtube Live (nous leur transmettrons en direct vos questions)

Pour les programmateurs uniquement, nous vous proposons de prendre part au Speed Meeting qui a eu lieu en visio Zoom le mercredi 3 février de 9h30 à 11h30.

La vie du réseau

Les missions principales du Maillon :

  • La participation à une dynamique de territoire : favoriser l’accessibilité pour tous à la culture, quelle que soit sa situation géographique et sociale. Les lieux de proximité, véritables « maillons » entre le public et les structures de diffusion plus importantes, jouent un rôle prépondérant dans l’accès au spectacle vivant.
  • Le repérage : présentation chaque année d’une sélection de projets au grand public et aux professionnels, dans le cadre du festival pluridisciplinaire Région en Scène.
  • La médiation : favoriser la mise en relation entre les artistes et les responsables de structures de diffusion du spectacle vivant.
  • La diffusion : favoriser l’émergence de nouveaux talents et les accompagner dans leur professionnalisation.
  • L’interrégionalité : œuvrer au rapprochement des fédérations régionales du Chainon afin de favoriser la circulation des équipes artistiques et des informations, développer la collaboration interrégionale pour assurer une diffusion nationale.

La vie de l’association passe par des temps de rencontres formelles, dont les festivals Région en Scène et Chainon Manquant, ces derniers étant des moments intenses de collaboration. Par ailleurs, la veille et le partage d’informations juridiques, administratives et artistiques liées à l’actualité du spectacle vivant de la région jalonnent le quotidien du réseau.

Le Maillon entretient des liens étroits avec GRAND BUREAU, Espace Coopératif et solidaire des acteurs Musiques Auvergne Rhône-Alpes, ainsi qu’avec le CMTRA et Jazz(s)RA. Par ailleurs, Le Maillon démarre cette année un partenariat avec les fédérations régionales du Chainon, à travers un échange artistique. La dimension transfrontalière du Maillon se traduit par des partenariats forts avec la Fondation romande pour la chanson et les musiques actuelles (FCMA), Swiss Music Export, Pro Helvetia et la CORODIS. Enfin, en s’adressant principalement aux petites et moyennes scènes généralistes, Le Maillon se positionne en complémentarité avec le Groupe des 20.

Liste des adhérents du Maillon

  • ALBER Priscille
    Programmatrice
    ASMV – Chat Noir, Genève (Suisse)
  • BLOT Morgane
    Directrice/programmatrice
    Le Coléo, Pontcharra (38)
  • BERTRAND Céline
    Directrice/programmatrice
    Espace le Bois aux Dames, Samoëns (74)
  • DUCHAMP-KONICKOVA Eva
    Directrice/programmatrice
    Théâtre des collines, Annecy (74)
  • LEPRON Sandrine
    Programmatrice
    Salle Pierre Hénon, Mably (42)
  • DALEM Henri
    Président du Maillon
    Directeur/programmateur
    Théâtre des Pénitents, Montbrison (42)
  • DEBETAZ Marynelle
    Directrice/programmatrice
    Nebia, Bienne (Suisse)
  • DESROCHES Cécile
    Programmatrice jeune public
    Le Train Théâtre, Portes-lès-Valence (26)
  • DUEZ Noémi
    Directrice/programmatrice
    Centre culturel L’ilyade et le Prisme
    Seyssinet-Pariset et Seyssins (38)
  • FUCHS Céline
    Directrice/programmatrice
    L’heure bleue, Saint-Martin-D’Hères (38)
  • GALLIENE Marie
    Programmatrice
    Le Cairn, Lans en Vercors (38)
  • GRASSET Karine
    Directrice/programmatrice
    Usine à Gaz, Nyon (Suisse)
  • LAFON Marie-Solenne
    Chargée de projets culturels,
    Service culturel, Chamonix (74)
  • LEGRAND-VILLARDIER Cécile
    Co-présidente du Maillon
    Directrice/programmatrice
    Cultur(r)al, Sallanches (74)
  • LE PEUTREC Gwenola
    Programmatrice
    OCA, Bonneville (74)
  • LEVERT Audrey
    Directrice/programmatrice
    Centre culturel Charlie Chaplin, Vaulx-en-Velin (69)
  • LOUP Thierry
    Directeur/programmateur
    Equilibre, Nuithonie (Suisse)
  • MARADAN Sylvain
    Directeur/programmateur
    L’Echandole, Yverdon-les-Bains (Suisse)
  • MARLET Béryl
    Directrice/programmatrice
    Le Caméléon, Pont-du-Château (63)
  • MAUSSIER Anne-Hélène
    Directrice/programmatrice
    Théâtre Les Quinconces, Vals-les-Bains (07)
  • MERMOUD Marie-Claire
    Directrice/programmatrice
    Casino théâtre, Rolle (Suisse)
  • MERRIEN Yoran
    Trésorier du Maillon
    Directeur/programmateur
    Théâtre du Bordeau, Saint-Genis-Pouilly (01)
  • PARIS Jean-Denis
    Programmateur
    Saison culturelle Les Automnales, Conseil départemental du Puy-de-Dôme (63)
  • PERLI Marie-Ange
    Programmatrice
    Le Diapason, Saint-Marcellin (38)
  • POINSARD Eve
    Secrétaire du Maillon
    Directrice/programmatrice
    Pôle culture, La Motte-Servolex (73)
  • PRECIAS Jeanne
    Vice-secrétaire du Maillon
    Directrice/programmatrice
    Quai des Arts, Rumilly (74)
  • RABAN Pamela
    Responsable du service culturel
    Le Geyser, Bellerive-sur-Allier (03)
  • RIVOIRE Marie-Ange
    Programmatrice
    MJC Le Totem, Chambéry (73)
  • ROSSI Frédéric
    Responsable du service culturel
    La Tour-du-Pin (38)
  • SABATIER Céline
    Directrice/programmatrice
    La Faïencerie, La Tronche (38)
  • SANDOZ Robert
    Directeur/programmateur
    Théâtre du Jura, Délémont (Suisse)
  • VERNET Bettina
    Directrice/programmatrice
    Catalyse, Genève (Suisse)
  • VITART Quentin
    Programmateur
    Espace Aragon, Villard-Bonnot (38)