Menu

Le Réseau

Le Chainon ?

Pour la petite histoire

  • Au milieu des années 1980, des responsables de structures de spectacles se réunissent. Ensemble, ils fondent le Réseau Chainon qui devient un outil à double vocation : le repérage artistique et le développement culturel en circuit court, à tendance équitable et solidaire.
  •  Après 11 ans de mise en réseau naît l’idée d’un festival qui doit venir combler le manque que constatent les professionnels sur le terrain. Car en effet, dans le paysage des festivals culturels français d’alors, aucune plate-forme artistique permettant aux artistes de présenter leurs projets et aux diffuseurs de repérer les talents n’existe vraiment.
  • En 1991, le Réseau Chainon crée alors le Festival du Chainon Manquant, conçu comme un maillon qui connecte les artistes aux programmateurs pour qu’ils se rencontrent. Les artistes y trouvent l’opportunité de soumettre leur travail au regard des programmateurs qui, eux, y trouvent les ressources pour bâtir la programmation de leurs prochaines saisons. Et la boucle est ainsi bouclée !

Le Chainon, premier diffuseur de France

Durant 6 jours consécutifs, le Festival du Chainon Manquant accueille plus de 70 spectacles, diffusés dans une vingtaine de lieux à travers Laval Agglomération. Ces 70 spectacles présentés intègrent par la suite une tournée sur le Réseau Chainon, ce qui génère, chaque année, la programmation de plus de 800 représentations sur tout l’hexagone, positionnant le Chainon comme l’un des premiers diffuseurs de France !

Un état des lieux de la création actuelle

Ces spectacles sont la photographie de la création actuelle dans les 7 grandes disciplines des arts vivants : la danse, le théâtre, l’humour, la musique, le jeune public, les arts de la rue et les arts du cirque. À ce jour, avec le Festival d’Avignon, le Chainon Manquant est le seul festival en France à présenter une telle diversité disciplinaire.

 

Développement économique d’un circuit culturel équitable et solidaire